Un escalier d’intérieur en métal

Pour relier deux niveaux et donner à votre intérieur un look industriel très design, choisissez un escalier en métal. Très robuste, vous investissez dans une structure qui va résister au temps.
Pour un escalier sur-mesure, faites appel à notre société.
Nous vous accompagnons durant tout votre projet : conseils, plans, réalisations et installations. Nos ouvriers qualifiés emploient des technologies de pointe pour réaliser chez vous les trémies d’escalier. De plus, tous nos escaliers en métal sont entièrement conçus dans nos ateliers. Profitez de notre expertise et bénéficiez de notre savoir-faire pour une création de qualité première.

Le choix d’un escalier en métal 

S’il fut pendant de nombreuses années installé exclusivement en extérieur, l’escalier métallique s’invite aujourd’hui dans nos demeures. Très design, cet ouvrage ajouré aux formes variées devient même une pièce maîtresse de votre décoration intérieure. Il s’intègre avec finesse et son architecture confère un style rétro chic très contemporain. Ces ouvrages en métal sont très tendances.

Malgré sa légèreté, qui est un atout, sa solidité est indéniable. Vous apprécierez les nombreuses possibilités de personnalisation qu’il offre
tant au niveau de son aspect que de sa couleur. Son design aéré fait de lui un excellent choix dans les petits espaces. 

Quelles formes d’escaliers? 

Installer un escalier métallique sur mesure, c’est vous assurer de donner un cachet unique à votre habitation. Le choix de la forme de votre escalier dépend avant tout des contraintes et possibilités qu’offre votre intérieur. Nous proposons de nombreux modèles
pour allier ces exigences techniques et vos attentes esthétiques.

La taille de la trémie est un élément indispensable à prendre en compte.

Pour les plus petites ouvertures, l’escalier hélicoïdal ou en colimaçon est le moins gourmand en espace. Il est réalisé dans une cage ronde ou carré et tourne de 270°. Vous pouvez accentuer cet angle en rajoutant un palier tournant, ce qui permet de diminuer la pente.

Les trémies de taille moyenne vous permettront d’installer aussiun escalier en colimaçon ou un au 2/4 tournant, qui possède deux angles de 90° chacun. Il tourne donc à 180° et forme un “U”. Son entrée se trouve donc à l’opposé de sa sortie.

Enfin, les plus larges ouvertures rendront possibles l’installation d’un escalier au 1/4 tournant qui tourne sur un angle à 90° et un escalier droit qui se développe donc sur un seul axe.
C’est la plus classique des configurations. Facile à concevoir et à installer, elle est la moins onéreuse.

Les principaux métaux employés

En fonction de vos souhaits et de votre budget, l’escalier peut être conçu dans trois matériaux différents. L’aluminium Il constitue le meilleur rapport qualité/prix de la gamme. Cependant, il reste réservé essentiellement aux installations extérieures. Ses finitions sont en effet moins jolies. S’il est inusable et très léger, il est moins solide que ceux confectionnés dans d’autres métaux. Pour un usage quotidien, il est déconseillé de choisir ce modèle.

L’inox

Son style rétro est très apprécié. Très épuré, il apporte une touche  contemporaine dans votre intérieur. À l’aspect brillant, il est agréable au toucher et ne risque pas de rouiller. Cependant, il est assez sensible aux rayures et aux tâches notamment l’eau qui peut laisser des traces. C’est aussi le plus cher des escaliers métalliques.

L’acier

Cette matière est la plus souvent choisie. Elle offre une gamme variée de coloris et il est possible de choisir l’aspect. La finition brute donne un effet plus naturel. Prêt à peindre, il est facilement personnalisable. Attention de bien veiller avant à le traiter contre les corrosions. La finition vernis, quant à elle offre un toucher plus doux et un aspect brillant. Elle ne nécessite pas de traitement anti-corrosion.

Très tendance, l’escalier en acier s’intègre dans des décorations modernes et offre un look vintage très recherché. Deux petits inconvénients, il est un peu bruyant et se raye assez  facilement.

Les avantages et les inconvénients d’un escalier en métal

Les points positifs

Vous apprécierez la robustesse de ces ouvrages. C’est un investissement, aucun souci d’usure à la différence des autres matériaux plus communément employés.

Une solidité pour un petit poids. L’escalier en métal est bien plus léger que le béton, par exemple. Il est une option intéressante si vous souhaitez l’installer sur le plancher d’un étage. De plus, il s’adapte particulièrement aux petits espaces.

Sa pose est très rapide et facile.

Enfin il séduit pour son design moderne, ses possibilités de personnalisation : structure, choix du métal et finitions. Il peut être peint et vous pouvez même y associer d’autres matières comme le bois, le verre, etc.

Le prix est variable en fonction du métal choisi ainsi que de la forme de l’escalier et du design du garde-corps.

Bon à savoir
: la pose d’un escalier en métal dans un logement de plus de deux ans par un professionnel vous permet de bénéficier d’un taux de TVA avantageux.

Les points négatifs

Quelques petits désagréments sont à considérer. L’escalier en métal est plus bruyant et ses marches sont plus glissantes. Cependant, il est aisé de supprimer ces éléments en associant d’autres matériaux à votre ouvrage. Des marches en verre ou en bois apporte une touche très tendance et solutionne ce problème. Ou plus simplement, l’ajout d’un tapis anti-dérapant sur les marches. Un entretien spécifique est nécessaire pour ne pas risquer de voir apparaître des taches de rouille.

Les normes des escaliers

Toutes nos constructions prennent en compte les règles de sécurité.

La norme NF P21-210 n’est pas obligatoire mais il est vivement conseillé de la respecter dans la perspective où vous seriez amené à vendre ou louer votre habitat. Ce sont des précautions importantes pour limiter les risques de chute qui peuvent être dangereuses.

Pour la sécurité et le confort d’un escalier utilisé quotidiennement, sa pente ne doit pas être trop raide. Une inclinaison entre 25 et 45° est préconisée. Les marches sont suffisamment larges, 70 cm minimum et pour les créations en métal, des revêtements anti-dérapants sont prévus. Nous conseillons de ne pas excéder 18 marches et l’espacement entre chacune est le même. Il est compris entre 16 et 21 cm en général.

Il est indispensable aussi de penser au garde-corps. C’est la rambarde qui évite les risques de chute. Sa main-courante se situe à 90 cm et les barreaux sont espacés de 11 cm au maximum.

Pour ces contraintes techniques, nos professionnels vous apportent des renseignements et des conseils.

Enfin il vous faut penser à l’installation électrique afin d’éclairer correctement le chemin de l’escalier. Un interrupteur en bas et un autre en haut associés en va-et-vient.

Pour un projet d’escalier, contactez notre entreprise.
Vous serez accompagnés chez vous par un de nos professionnels qui vous conseillera et planifiera avec vous les travaux.

 

On est là pour vous aider, si vous avez des questions n’hésitez pas à nous contacter.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer